PREAVIS DE GREVE LE 21 MARS POUR SOUTENIR LA CCIP MENACEE DE 300 SUPPRESSIONS DE POSTES

Publié le par UNSA CCI de VERSAILLES VAL D'OISE- YVELINES

 

Monsieur le Président de l'ACFCI

46 avenue de la grande armée

CS 50071

75858 PARIS Cedex 17

Paris, le 16 mars 2011

 

 

 

 

Lettre recommandée avec AR N°1A 051 170 9734

 

Objet : Préavis de grève des personnels des CCI

 

 

 

 

Monsieur le Président,

Conformément aux articles L 2512-1 et suivants du code du travail, notre organisation syndicale

vous informe qu'elle a décidé de faire usage du droit de grève et appelle les personnels des CCI à

cesser le travail le 21 mars 2011 à partir de 00h00, pour une durée de 24 heures pour les motifs

suivants :

L'UNSA-CCI refuse la mise en place de Cap 2015 à la CCI de Paris qui prévoit plus

de 300 suppressions de postes de titulaires et de CDD et qui est la conséquence

d'une mauvaise gestion depuis des années.

L'UNSA-CCI ne reconnait pas la légitimité de Cap 2015 élaboré au sein d'une CCI

territoriale alors que selon la loi sur la réforme du réseau consulaire, c'est à l'échelle

de la région que doit être mise en place toute restructuration des services.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

 

 

 

 

Bernard GAUTHIER

Président de l'UNSA-CCI

Courrier également envoyé en LR/AR au Ministère de tutelle

 

 

Bonjour

L'UNSA-CCI a déposé un préavis de grève national pour la journée du 21 mars pour soutenir les collègues parisiens dans leur lutte contre le plan "Cap 2015" de réorganisation des services de la CCIP qui prévoit plus de 300 suppressions de poste de titulaires et de CDD.

Le 21 mars correspond à la tenue de la CPL de la CCIP qui devrait annoncer officiellement aux RP le détail de ce plan.

L'UNSA-CCI a clairement fait savoir depuis des mois, qu'elle refuserait tout plan social dans le cadre de la réforme des CCI. De plus ce plan a été élaboré par la direction de la CCIP sans tenir compte de la nouvelle organisation régionale.

Or la loi demande à ce que tous les plans de réorganisation soient pilotés par la CCI de région. "Cap 2015" est donc pour nous, totalement illégitime.

Ce qui se passe à Paris préfigure de ce qui nous attend partout en France.

Soutenons les collègues de la CCIP, le 21 mars faisons grève pour marquer notre désaccord.

Bien syndicalement
Eric Vernis

Secrétaire fédéral UNSA CCI

 

 

Commenter cet article