les nouvelles syndicales du mois de mars

Publié le par UNSA CCI de VERSAILLES VAL D'OISE- YVELINES

VOICI LA POSITION DE L'UNSA CCI par rapport à CAP 2015 à la CCIP


L'UNSA-CCI a clairement fait savoir depuis des mois, qu'elle refuserait tout plan social dans le cadre de la réforme des CCI. De plus ce plan a été élaboré par la direction de la CCIP sans tenir compte de la nouvelle organisation régionale. Or la loi demande que tous les plans de réorganisation soient pilotés par la CCI de région.

"Cap 2015" est donc pour nous, totalement illégitime.

Ce qui se passe à Paris préfigure de ce qui nous attend partout en France.

Soutenons les collègues de la CCIP, le 21 mars faisons grève pour marquer notre désaccord.

Voir le préavis ICI

 

 

SUITE A L'ACTION DU PERSONNEL EN GREVE LE 21 mars à PARIS, LA CPL de la CCIP qui était censée présenter le plan social "CAP 2015" est reportée au mois d'avril

L'UNSA-CCI Ile de France demande actuellement audience auprès de tous les acteurs publics impliqués au régional, la piste régionale est à privilégier pour alerter et obtenir le retrait de CAP 2015

Plus globalement sur le réseau consulaire d'Ile de France, le Bureau National de l'UNSA-CCI a également saisi le Ministère de tutelle.

Dans les différents établissements de la CCI, les salariés se mobilisent, tiennent des AG et définissent les actions à venir. 

 

 

On vous signale une initiative du CFE-CGC  SUR UN DROIT SOCIAL ACQUIS QUI EST MENACE : 

LE MAINTIEN DE SALAIRE LES TROIS PREMIERS JOURS D'ARRÊT MALADIE

COMMUNIQUE CFE-CGC Réseaux consulaires

A l'attention de Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d'Etat et André MARCON, président de l'ACFCI
Sous prétexte d’économies imposées par la Réforme des CCI, nos dirigeants viennent de montrer leurs ressources de créativité insoupçonnées.
Ils auraient pu réduire les nombreuses et souvent luxueuses voitures de fonction, les petits fours, le mobilier de luxe, les campagnes publicitaires creuses, les jours de « consulting » payés à leurs conseils, coaches et amis... et bien non ! Trop trivial sans doute.
On préfère s’attaquer aux salariés malades.
Il y a bien longtemps que certains dogmatistes voient d’un mauvais œil l’acquis social du maintien du salaire pendant les trois jours de carence SS en cas de maladie dans toutes les CCI depuis plus de trente ans.
Les CCI de la Région PACA ouvrent le bal.
La première région à réaliser les économies sur leur personnel en supprimant le salaire pendant les trois jours de carence.
Leurs dirigeants veulent en faire un exemple.
L’article 31 du statut a été relu par des têtes pensantes qui veulent du bien aux salariés …
"Article 31 : … la Compagnie Consulaire concernée doit compléter les indemnités légales à partir du premier jour contrôlable pendant la période d’incapacité temporaire, à concurrence de la rémunération mensuelle nette…. "
Le prétexte est le « premier jour contrôlable » qui serait, d’après certains, le premier jour pour la sécurité sociale, soit le 4ème jour.
Or, pour les agents publics, l’employeur peut faire effectuer une contre-visite à tout moment par un médecin agréé, donc dès qu’il a été prévenu, soit dès le premier jour !…. L’argument tombe !
Alors que dans les CCI les salaires sont plus bas que dans le privé, alors que le nombre des familles mono parentales ne cessent d’augmenter, on choisit de pénaliser les agents malades, et en particulier les plus fragiles d’entre eux, qui seront obligés d’aller travailler au-delà de leurs limites, parce qu’ils n’auront pas les moyens de voir leur salaire diminuer.
Une telle mesure provoquera immanquablement une détérioration de l’état de santé du personnel des CCI.
La CFE-CGC Réseaux Consulaires refuse la suppression du paiement des jours de carence, et demande que le salaire soit maintenu en cas de maladie, comme dans la quasi-totalité des conventions collectives du privé, dans la fonction publique et comme il en a été l’usage depuis des décennies dans toutes les CCI.
Au nom du personnel des CCI, elle demande au Ministre de Tutelle, Frédéric LEFEBVRE et au Président de l’ACFCI André MARCON d’intervenir au plus vite pour faire cesser les interprétations arbitraires et de rétablir le droit et la justice.

SIGNEZ LA PETITION :

(copier le lien sur votre navigateur)

[url=http://www.mesopinions.com/Le-salaire-n-est-plus-maintenu-en-cas-de-maladie-pendant-les-trois-jours-de-carence-SS-dans-les-CCI---petition-petitions-b750da23a5dd42b87d527225d2e077ce.html]Signer la petition[/url]

ou

http://www.mesopinions.com/Le-salaire-n-est-plus-maintenu-en-cas-de-maladie-pendant-les-trois-jours-de-carence-SS-dans-les-CCI---petition-petitions-b750da23a5dd42b87d527225d2e077ce.html

 

Commenter cet article