CPN du 17 septembre 2013

Publié le par UNSA CCI Paris Ile de France

 Les Présidents décident unilatéralement 

 

l’annulation de la CPN !

 

Manque de considération pour le personnel 

Sans  aucune  explication  fournie  aux partenaires sociaux qui n’ ont été  avertis qu’à la veille de la CPN,  la délégation des Présidents a demandé à la tutelle l’annulation de la CPN programmée le 17 septembre. Nous jugeons plus qu’inadaptée cette décision, qui pénalise le personnel en attente de réponses sur lapplication de la réforme dans nos régions.

Le dialogue social est déjà au ralenti : nous sentons une volonté de faire traîner les dossiers. La réunion de préparation du 10 septembre nous a montré des Présidents sur la défensive qui éludent les difficultés que nous leurs remontons.

Nous demandons depuis des mois la reprise des réunions des groupes de travail sur les dossiers brûlants que sont la classification, le titre III et la mobilité. Cette CPN devait en formaliser le calendrier et les objectifs de délais.

 Que penser de la position de nos Présidents ? 

Dans  leur  bras de  fer  avec  le  gouvernement nos Présidents disent défendre l’institution et  nos emplois. Qu’entendons‐nous sur le  terrain ? Des  menaces et chantages sur nos emplois, ainsi que des discours défaitistes  annonçant moins de  services aux entreprises.

Ces messages nuisent à la légitimides CCI et démobilisent le personnel. Où sont les propositions de développement d’activités nouvelles, la recherche de nouveaux métiers, de nouveaux services qui garantiraient nos emplois ?

Les CCI ont des réserves financières, des personnels  de qualité et aujourd’hui une vraie  légitimide terrain pour rebondir positivement par des propositions d’actions nouvelles. Est‐ce là le sens des actions de nos Présidents ? Agissentils pour nous ?

Comment assurer la représentation du personnel ?

La question des moyens alloués aux RP régionaux et aux syndicats devait également être traitée lors de cette CPN. Des difficultés apparaissent partout, il faut des règles claires. Nous revendiquons des moyens suffisants pour mener à bien nos missions à destination des salariés qui sont profitables à l’institution.

   

NOUS DEMANDONS LA PROGRAMMATIONS SANS DELAIS DUNE NOUVELLE CPN, AFIN DE POUVOIR ENFIN AVANCER.

  

Les enjeux sont forts, l’UNSACCI y répondra, de manière responsable !

 

logo adhesion UNSA CCI

Commenter cet article